top of page
irrido gros plan oeil.jpg
yin-yang-Blog-Tenaga-Sosial-1024x930.jpg

    IRIDOLOGIE 

 

 L’examen de l’iris s’effectue au moyen d’une loupe.

 Les iris permettent d'estimer les réserves glandulaires et nerveuses, 

 les surcharges humorales et cellulaires qui polluent le terrain .

 Environ 30.000 terminaisons nerveuses par iris sont en relation avec le corps entier,

 une projection de nous-même sur le plan  anatomique, physiologique, énergétique.

 Les indications visibles se matérialisent sous forme de rayons, vacuoles, arcs,

 dépots laiteux, ou tâches sombres . Elles renseignent  sur l’énergie vitale disponible,

 la nature et la localisation de l’encrassement de l’organisme, et donnent une image du  terrain.

 L'iris marque également "la mémoire" des événements tel que fractures, opérations, primo-infections

 mais n'est pas un moyen pour diagnostiquer une maladie à venir .

 

 

    PULSOLOGIE

 La pulsologie vient de  la médecine traditionnelle chinoise depuis la plus haute

 antiquité.  Elle est réalisée en posant la pulpe des doigts au  contact des zones ou passent

des artères.

 Il existe trois points de chaque côté des poignets testés en superficie et en profondeur, ce sont  les pouls radiaux.

 Ils décrivent l'énergie et sa fonction au niveau des différents organes et nous renseignent sur le bilan énérgétique et 

 la situation du terrain.

 

 Ces deux "études" permettent de confirmer l'entretien du  bilan de vitalité .

bottom of page